Le blog du Club Lamartine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Obscurantisme

Fil des billets - Fil des commentaires

Eternelles théories du complot

Il n’aura sans doute échappé à personne que le Club Lamartine ne voit jamais d’un très bon oeil les différentes théories du complot qui fleurissent ici ou là à l’occasion d’événements divers. Les attentats du 11 septembre ont engendré leurs lots d’explications conspirationnistes délirantes. Nous avions invité la journaliste et documentariste Barbara Necek à Dijon pour évoquer cette question.

Lire la suite...

Mein Kampf était-il le programme d'Adolf Hitler ?

 
Mardi 21 avril 2009 : projection-débat

Le thème de cette rencontre est :
Mein Kampf était-il le programme d'Adolf Hitler ?

Il sera diffusé le documentaire "MEIN KAMPF, C'ÉTAIT ÉCRIT" © produit par DOC EN STOCK et ARTE France, en présence du réalisateur Antoine Vitkine auteur de "Mein Kampf, histoire d'un livre".
 

Entrée : 5 euros
Réservation : info@club-lamartine.com

Partenaires : 

Bonne année 2009

Cher(e)s internautes,

2009 s’ouvre sur un fond de crise économique mondiale et des conflits territoriaux dont certains aimeraient les voir se transformer en tension religieuse en France.

Lire la suite...

Les Protocoles des Sages de Sion… enquête sur l'itinéraire d'un mensonge

Le Club Lamartine présente en avant-première le documentaire de la journaliste Barbara Necek.

La vérité est ailleurs ou la véritable histoire des Protocoles des sages de Sion * © DOC EN STOCK – ARTE France – 2008 La projection sera suivie d'un débat avec Barbara Necek, journaliste.* à voir sur ARTE le 6 mai dans le cadre de la Thema Les Bréviaires de la haine à 21h


Description: Les Protocoles des Sages de Sion: un texte absurde de soixante pages qui présente le plan machiavélique d'un comité fictif de Juifs pour prendre le pouvoir dans le monde. Fabriqué en 1900 par la police politique secrète russe pour dissuader le Tsar Nicolas II de ses réformes libérales, le texte est demasqué comme un faux déjà en 1921 par le "Times" de Londres. Et pourtant, les Protocoles vont continuer à circuler dans le monde entier et alimenter des fantasmes antisémites. Hitler, Hadj Al-Husseini (Grand Mufti de Jérusalem), Gamal Abdel Nasser, Yasser Arafat comptent parmi les lecteurs acharnés de ce bréviaire de la haine. A chaque moment de crise ou de bouleversement historique, les Protocoles se retrouvent sur le devant de la scène. Un mécanisme qui fonctionne encore aujourd'hui. Dans le monde arabe notamment, où le faux est publié en masse, cité comme document historique authentique dans des émissions télévisées et meme dans les manuels scolaires des enfants palestiniens. Le Hamas se réfère aux Protocoles dans sa charte. En Russie, les Protocoles revivent depuis la chute de l'empire soviétique. Leur diffuseur principal: l'église orthodoxe russe qui espère attirer des fidèles en instrumentalisant les ressentiments antisémites dans le pays. Qu'est-ce qui explique le succès international de ce texte? Pourquoi certains continuent-ils à croire à l'authenticité des Protocoles? Pourquoi le mensonge est-il plus fort que la vérité? En melangeant l'histoire avec l'actualité, ce film-enquete raconte le parcours des Protocoles comme l'itinéraire d'un mensonge.

En automne, le Club Lamartine fait tourner les feuilles des livres.

Pour certains, les évènements du 11 septembre 2001 confirment l’hostilité supposée entre deux civilisations. Dans son essai incisif, Orient-Occident, la fracture imaginaireGeorges Corm explique comment cette prétendue coupure entre deux mondes fut, tout au long du XIX siècle nourrie de nombreux clichés. Ces derniers ayant encore aujourd’hui des répercutions, Youssef Courbage et Emmanuel Todd démontrent néanmoins que "Le rendez-vous des civilisations" est à venir. En effet, le monde musulman connaît à son tour des bouleversements démographiques et sociaux qui conduisent à une mutation en profondeur des structures familiales, des rapports d’autorité et des références idéologiques. 

De fait, cette modernisation rend le monde trop dynamique, trop divers, trop vaste pour accepter la prédominance d’une seule puissance. L’Amérique, qui n’a plus la force de contrôler les autres acteurs économiques et stratégiques et pour qui la lutte contre le terrorisme n’est plus qu’un prétexte, redeviendra "Après l’empire" selon Emmanuel Todd une grande puissance parmi d’autres. 

Lire la suite...

Lettre aux cœurs convaincus

Cher Emmanuel Razavi,

Je viens de voir le film sur l’enlèvement au Pakistan du journaliste Daniel Pearl, Un cœur invaincu. A l’époque, j’avais suivi la terrifiante histoire de cette personne qui a été kidnappée en raison de sa nationalité, de son métier, de son nom et de ses « convictions religieuses » supposées. Ce film montre la course-poursuite qui s’est mise en place pour tenter de le sauver des mains de cesbarbares religieux.J’ai lu ton livre Les Frères Musulmans où tu expliques les conditions difficiles dans lesquelles tu te trouves en début de l'enquête. Nous avons eu – et nous aurons – de nombreuses conversations sur les reportages à risques que tu fais sur le monde « arabo-musulman » - que tu aimes. 
Encore hier, tu me parlais de ton ami, journaliste, Eric de Lavarenne qui vit lui toute l’année au Pakistan comme correspondant permanent. 
Cet homme, je le connais à travers toi et cette voix venue d’orient que j’entends le matin - quand ma radio s’enclenche - sur France Inter. Bien souvent, en raison de l’actualité, il « m’explique » les derniers mouvements des radicaux de ce pays pendant que moi, je suis dans mon lit confortablement installé alors que lui met sa vie en danger pour m’informer. 
Tout le long du film, j’ai pensé à vous et au courage dont vous faites preuve, au risque de votre vie, à « fréquenter » ces gens qui haïssent ce que vous représentez pour nous éclairer sur les agissements de ces illuminés fanatiques. 
Grâce à vous, journalistes sans frontières, nous avons une meilleure connaissance des menaces qui pèsent sur notre société. Je sais que ton métier te tient à cœur et que tu es convaincu par les valeurs de démocratie et de liberté qui t’animent. 
Je souhaite comme toi qu’elles restent invaincues dans notre pays et encore pour longtemps. 

Amitiés 

Lionel Fourré 

PS : faites bien attention à vous...

Jacques Vergès, un avocat militant...

Bien souvent, nous parlons d’une frange de population qui pourrait être – voir qui est – tentée par des idées obscurantistes.

Caroline Fourest, dans son livre « La tentation de l’obscurantiste », met en lumière des liaisons «contre nature » entre ceux qui sout[iennent ] benoîtement l’insoutenable. Elle parle aussi de ces « compagnons de route »,... qui assum[ent] de faire le choix de la dictature, du totalitarisme et même de la propagande. Parce que la fin justifie les moyens... 

Le livre de Caroline Fourest et le documentaire de Barbet Schroeder parlent-t-ils de la même chose ?

Barbet Schroeder, dans son documentaire « L’avocat de la terreur » tente d’expliquer et de retracer le parcours de l’avocat médiatique, Jacques Vergès. 

Dans ce film, Jacques Vergès apparaît comme un militant internationaliste maoïste – d’extrême gauche – qui aurait choisi l’art du Droit à la lutte armée... Il est édifiant de voir la liste dressée de ses clients tout au long du reportage et cela jusqu’au générique de fin. On y trouve un nazi, un membre du FIS mais aussi des « membres terroristes » du Front populaire de la libération de la Palestine, de la Fraction armée révolutionnaire libanaise ou d’Action Direct... 

La défense par Jacques Vergès de ces personnes aux idéologies différentes mais toutes peu démocratiques, aurait-elle pour lui un même objectif politique ? Il est très intéressant de voir l’Histoire de la fin du XXe siècle à travers l’itinéraire de Jacques Vergès. 

Toutefois, il est franchement dommage que ce documentaire ne réponde pas à cette question. La tentation de l’obscurantisme ne se cache pas toujours là où on l’attend... 

Lionel Fourré


L'AVOCAT DE LA TERREUR - Jacques Vergès - Bande Annonce

Le président du Club Lamartine, Lionel Fourré, dans les colonnes de la Gazette de Côte d’Or

Tordre le cou à la rumeur, Le Club Lamartine dénonce les rumeurs, quelles qu’elles soient. Rencontre avec Lionel Fourré, président de cette association citoyenne. 




La Gazette : En quelques mots, rappelez-nous ce qu’est le club Lamartine ? 
Lionel Fourré, président du club Lamartine : Le club Lamartine regroupe des femmes et des hommes qui partagent la passion de la chose publique. Nous avons le désir de comprendre le monde qui nous entoure en provoquant des débats, en suscitant des événements, en proposant des lectures, bref en s’impliquant dans la vie de la Cité. Nous ne sommes ni de droite ni de gauche, même si tous les membres possèdent des convictions politiques, très diverses, qu’ils assument et revendiquent. Notre club possède des convictions fermes sur les valeurs de la République, de la démocratie et de la laïcité.

Parlez-nous un peu de ce film, Les Protocoles de la Rumeur, que vous avez choisi de diffuser le 29 mars au cinéma Devosge ? Ce documentaire part de la rumeur qui circule depuis le 11 septembre 2001 selon laquelle aucun juif n’aurait péri dans les attentats contre le World Trade Center pour la simple raison qu’ils seraient les commanditaires de cette terrible opération terroriste. A partir de cette rumeur, Marc Levin a réalisé un film implacable sur l’antisémitisme aux Etats-Unis.

Lire la suite...

Interview de Barbara Necek : « Les théories du complot sont la victoire de la paresse intellectuelle »

Quelques jours avant sa venue à Dijon pour animer le débat qui suivra la projection du film Les protocoles de la rumeur, Barbara Necek nous a accordé une interview. Rappelons qu’elle est réalisatrice indépendante. Elle a réalisé de nombreux films documentaires, notamment pour la chaîne Arte sur des sujets comme le communisme, la Chine, le syndicat polonais Solidarnosc, les théories du complot développées à la suite des attentats du 11 septembre 2001. Elle travaille actuellement sur un film sur le protocole des Sages de Sion, coréalisé avec Pierre André Taguieff, directeur de recherche au CNRS. 


Eric Nicolier : Pouvez-vous rappeler ce qu’était le Protocole des Sages de Sion ? Barbara Necek : Le Protocole des Sages de Sion est un document fabriqué de toutes pièces au début du XXe siècle pour convaincre le Tsar Nicolas II de la nuisance des députés réformateurs. En Allemagne, après la Première Guerre mondiale, le protocole des Sages de Sion a été instrumentalisé. On l’utilisait pour démontrer que la défaite allemande était la conséquence d’un complot juif international. On le voit réapparaître après la 2e Guerre mondiale, au moment de la création d’Israël. En effet, pour certains, la création d’un état à peine plus grand que deux départements français ne peut pas s’expliquer autrement que par l’existence de puissances occultes ! En 1967, avec la guerre des Six jours. Toujours pour certains, le Protocole permet d’expliquer, là encore de manière simpliste, la victoire d’Israël.

Lire la suite...

Les Protocoles de la Rumeur : soirée projection + débat le jeudi 29 mars

A l’occasion de la première projection, à Dijon, du documentaire « Les Protocoles de la Rumeur », le Club Lamartine, en partenariat avec la Gazette de Côte d’Or et le cinéma Devosge, organise une soirée spéciale, projection et débat, au prix unique de 5 euros. 
La séance débutera à 20h30 et sera suivie d’une rencontre avec Barbara Necek réalisatrice avec Antoine Vitkine de deux films diffusés sur ARTE sur les théories du complot autour du 11 septembre, intitulés "le 11 septembre n'a pas eu lieu" et "Le Grand complot".

 

Actuellement, elle tourne un film de 52 minutes sur les Protocoles des "Sages de Sion" en collaboration avec , l'un des spécialistes mondiaux.Lors de cette soirée, Barbara Necek démontera les mécanismes des théories conspirationnistes et pointera sur les similitudes entre les deux reportages "le 11 septembre n'a pas eu lieu" et "Sages de Sion". Elle évoquera ainsi l'histoire de ces célèbres rumeurs et leurs conséquences sur le débat d’idées. Cet événement spécial inaugurera la semaine de projection du documentaire « les Protocoles de la Rumeur » de Marc Levin, qui démontre que les idées obscurantistes sont encore au XXI siècle très ancrées et sont un danger pour la démocratie.

- page 1 de 2