Le blog du Club Lamartine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un début d’année actif pour le Club Lamartine

En ce début d’année, le Club Lamartine a été à deux reprises dans la presse, une fois au sujet de la conférence-débat avec Olivier Donnat et une autre pour l’interview de Lionel Fourré, son Président.

Lire la suite...

La République est une et indivisible...


La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Lire la suite...

Laïcité : 71% des Français ne veulent pas de modification de la loi de 1905

La dernière livraison du magazine Historia présente un dossier passionnant sur le thème des "racines de la France". Du sacre de Clovis à la laïcité en passant par les symboles républicains identitaires, c'est un sommaire fouillé qui est proposé sur cette question.

A propos de la laïcité, rappelons ce sondage Ifop-La Croix de mars 2008 montrant que 71% des Français ne veulent pas voir modifier la loi de 1905.

Bonne année 2009

Cher(e)s internautes,

2009 s’ouvre sur un fond de crise économique mondiale et des conflits territoriaux dont certains aimeraient les voir se transformer en tension religieuse en France.

Lire la suite...

Monsieur le Premier Ministre Michel Rocard :"Attention aux valeurs : c’est difficile à mesurer et ça rend fanatique."

Club Lamartine :La réflexion du Club Lamartine se construit autour de la République, de la Démocratie et la Laïcité. Pour vous, laquelle de ces trois est la plus importante et pourquoi ? 


Michel Rocard : République, Démocratie, Laïcité. Je refuse absolument de choisir. Ces trois concepts sont tous les trois profondément associés à l’identité de la France d’aujourd’hui. La République est un principe de gouvernement excluant toute transcendance, la démocratie régit le choix de nos gouvernements, la laïcité régit les rapports entre communautés différentes notamment sur le plan religieux. Tout cela est essentiel.

Club Lamartine : Avec le recul, comment voyez-vous la fonction de Premier Ministre ? Vous a-t-elle permis de vraiment "changer la vie" des citoyens ? 

Lire la suite...

Les religions et Montesquieu

Les histoires sont remplies de guerres de religion, mais qu'on y prenne garde, ce n'est point la multiplicité des religions qui a produit les guerres, c'est l'esprit d'intolérance qui animait celles qui se voyaient dominantes.

Montesquieu - Mes pensées

« Si j’étais Président de la République »

Ce discours a été prononcé devant les étudiants, en Droit Constitutionnel, de Monsieur Claude Patriat. L’intervention était autour du thème « Si j’étais le futur Président de la République qu’elles seraient le discours que nous prononcerions sur les réformes constitutionnelles à accomplir ».  

Chère Concitoyenne et Cher Concitoyen. 


En ce 25 février 2008, j’ai décidé de venir devant vous afin d'expliquer ma réforme constitutionnelle sur laquelle vous aurez à vous exprimer dans les prochains mois. 

Pour la première fois de l’histoire, une évolution de velours est en route pour cette République. En 200 ans, notre démocratie est passée du roseau au chêne. Le chêne est le plus beau et le plus fort mais face aux tempêtes, il est fragile. 

Pour renforcer notre chêne, je vous propose de l’élaguer afin de le rendre plus solide et lui donner de nouvelles pousses. Ainsi, au printemps, notre démocratie donnera un fruit plein de jus et d’énergie pour notre nouvelle République, car je ne peux pas oublié que " la Constitution de 1958 a été écrite en 1958 " afin de régler les problèmes de la situation politique de 1958. 

Notre France a changé depuis l’arrivée positive de l’Europe, des Régions, de l’intercommunalité, des Pays et bien d’autres superpositions d’institution.En mai dernier, en m’élisant à la tête de la Nation, vous m’avez demandé de conduire une politique forte, de renouvellement et déterminée.

Lire la suite...

Jean Moulin : "faire son devoir"

"Je ne savais pas que c’était si simple de faire son devoir quand on est en danger." 


Jean Moulin - Premier Combat – Lettre à sa mère et à sa sœur (15 juin 1940)